Le bon réglage d’un vélo appartement !

Le bon réglage d’un vélo appartement !

Le vélo appartement est l’appareil recommandé pour la perte du poids, un souhait de baisser les calories pour une silhouette parfaitement taillée et améliorer ses conditions sanitaires. Sa réussite dépend de plusieurs facteurs dont parmi eux, le premier est celui de choisir un appareil de bonne marque et qui est approprié à ses conditions physiques et le second est celui d’adopter un bon réglage. Ce dernier permet de se prémunir des inconforts, des conséquences de mauvaises positions et des blessures. Alors, comment faire ?

Déjà : appréhendez ce qu’est un vélo d’appartement !

Le plus simple serait de rendre visite à des sites vitrines qui traitent le sujet dans son exclusivité comme velodappartement.org. Par ailleurs, il y a certains points qui méritent d’être étudiés pour le choix de votre vélo d’appartement. Il faut alors se souvenir qu’un vélo d’appartement est la parfaite copie d’un vélo classique. C’est-à-dire une paire de guidons, une selle, des pédales, mais à la place des deux pneus, il ne dispose que des dispositifs de fixation au sol d’où la possibilité d’usage chez vous et qui inspire son nom vélo d’appartement. La grande différence s’aperçoit également sur l’écran d’affichage, lequel permettra de visionner et de caractériser son type d’entrainement. On peut y lire le temps, la durée de l’exercice ou même des programmes d’entrainement complets.

La hauteur de la selle

La première consigne consiste à ajuster la hauteur de la selle. C’est à définir en fonction de votre taille et pour connaître s’il s’agit de la bonne position, il faut réaliser une petite simulation. Ainsi, posez-vous sur la selle, jambe non fléchie en atteignant la pédale en point mort bas. Si vous vous sentez le confort dans cette position, c’est la bonne. Dans le cas contraire, il faut penser à régler la hauteur de la selle en répétant le même exercice à chaque réglage apporté. Cependant, la position des mains peut porter confusion, vous pouvez ainsi les bouger pour une meilleure position.

 L’avancement ou le recul de la selle

C’est le second élément qui est capital pour accroître le confort durant un exercice d’endurance. Vous êtes alors invité à aligner votre genou à la pointe des pieds lorsque ces derniers se placent sur la pédale au point le plus en avant. N’hésitez pas à user d’un fil de plomb pour vérifier l’alignement. À rappeler qu’une selle avancée diminue, certes le niveau de confort, mais promeut plus d’efficacité à l’exercice. De l’autre part, il est indéniable que reculée, la selle vous met dans une position plus confortable.

L’inclinaison de la selle

La selle est caractérisée en avant par la partie fusiforme qu’est le bec. La position d’une selle bec relevé est recommandée dans un exercice qui prône de la vitesse. Une telle position permet un bon encrage sur selle et évite la glissade vers l’avant. C’est en inclinant la selle de 2 à 3 crans vers l’arrière que vous obtiendrez cette position, le réglage contraire évite le poid sur le périnée.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *