La prise des compléments alimentaires durant la grossesse

La prise des compléments alimentaires durant la grossesse

Une grossesse heureuse et épanouie affecte naturellement le bébé. Toutes les femmes enceintes désirent que leurs petits anges soient en bonne santé. Pendant la grossesse, elles ont tendance à multiplier les compléments alimentaires. Cette attitude pourrait pourtant être la source de nombreux problèmes sanitaires du bébé. Raison pour laquelle il faut bien miser sur la vigilance en prenant les compléments alimentaires pendant la grossesse.

L’utilité des compléments alimentaires en étant enceinte

Une femme enceinte a un besoin suffisant de certains éléments nutritifs durant sa grossesse. Pourtant, l’alimentation ne satisfait pas ce besoin. La prise quotidienne d’un supplément prénatal de vitamines et de minéraux s’avère indispensable aux femmes en période de grossesse. D’abord, la multivitamine est nécessaire pour combler les manques pouvant se produire au cours des 9 mois de grossesse. Dès le premier jour, l’acide folique ou vitamine B9 est importante pour la formation de la colonne vertébrale et du cerveau de l’embryon. Elle participe aussi à la formation des nouveaux tissus et des cellules du sang ainsi que du système nerveux. Ensuite, le fer permet aux globules rouges de capter l’oxygène dans les poumons pour le transporter dans tous le corps et au fœtus grâce au placenta. En prenant du fer, la femme enceinte évite le risque d’un accouchement prématuré, de bébé de faible poids à la naissance ou de mortalité précoce du nouveau-né.

En cas de carence en fer, la femme enceinte risque l’anémie. Après, le calcium et la vitamine D sont nécessaires pour que le fœtus puisse former son squelette et le développer. Il aide à maintenir une bonne tension artérielle durant la grossesse.

Les risques de multiplier les suppléments

Il est interdit de prendre des compléments alimentaires sans avis médical. Le manque de vitamines conduit à des carences, mais l’excès, également, nuit en tout, surtout pendant la grossesse. La consommation de compléments alimentaires contenant de la vitamine D ou de l’iode est dangereuse en l’absence de besoins établis. L’enfant à naître risque d’hypercalcémie néonatale ou d’hypothyroïdie congénitale si elle est sensible à la vitamine D ou à l’iode. La prise de Garcinia Cambogia n’est pas recommandée durant la grossesse. De plus, lors d’un surdosage, la vitamine A s’avère être toxique pour le fœtus et susceptible de conduire à des risques de malformations congénitales. L’excès en fer entraînerait un enfant de taille inférieure.

Conseils pour bien prendre les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont des produits alimentaires transformés en gélules, comprimés, ampoules ou capsules. Ils ne sont pas considérés comme du médicament. Ils sont destinés pour les personnes ayant des carences nutritionnelles transitoires. Néanmoins, il est indispensable de consulter son médecin avant de prendre un complément alimentaire. Une prescription médicale ayant l’agrégation d’un médecin est donc nécessaire. La dose prise doit être mesurée pour éviter de faire un surdosage. Et lors de la prise, si vous vous sentez mal à l’aise, contactez vite votre médecin. Dans tous les cas, évitez toute automédication et toute auto-supplémentation pendant la grossesse pour ne pas subir des conséquences néfastes.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *